Philosophie énormément à la mode en ce moment. À mon sens elle regroupe de nombreuses choses qui n’ont rien à voir entre elles. Je vous propose dans cet article de dépoussiérer la pratique du minimalisme et je vais aussi vous montrer pourquoi vous devriez vous y intéresser.

Les principes du minimalisme

Quand on pense minimalisme on a souvent à l’idée quelqu’un de seul, l’artiste étrange, recentrer sur lui-même en haut de sa tour d’ivoire. Tout au contraire, tendre vers une vie minimaliste c’est adopter une vie qui tend vers la qualité et la richesse. La richesse est ici émotionnelle. Vous allez vous rendre compte au fur et mesure de la lecture qu’être minimaliste c’est vivre comme un riche. Dans cette partie je me propose de vous expliquer les principes du minimalisme.

Focus sur la qualité

Combien d’objets avez-vous dans votre maison ? Combien d’objets utilisez-vous dans votre maison ? Faites la différence. Plus la différence est grande moins vous êtes minimaliste et plus vous devriez vous recentrer. C’est la définition à laquelle on a le droit lorsqu’on lit de nombreux articles parlant de minimalisme sur internet.

Vous culpabilisez ? En réalité ce n’est pas réellement le nombre d’objets qui compte. Je me trouve minimaliste mais pour autant j’ai une bibliothèque de livres qui déborde, à tel point que je suis obligé de reconstruire des étagères tous les deux ans. En fait, pour vous donner ma vraie définition du minimalisme, je dirais que c’est : Vivre avec de la qualité. Ce n’est pas “vivre avec moins juste pour vivre avec moins” mais vous y tenderez via vos choix.

Pour vous aider à comprendre, je vous propose de vous initier à la loi de Pareto. C’est cette loi qui, pour moi, régit le minimalisme.

La loi de Pareto

La loi de Pareto est en réalité une loi qui régit de nombreux principes de la finance. Si vous êtes allés en école de commerce vous connaissez certainement cette loi. Mais l’avez-vous appliqué dans d’autres domaines que la finance ?

L’énoncé de cette loi est simple. Suite au constat de nombreuses analyses que Monsieur Pareto a réalisé dans de nombreux domaines, il s’est rendu compte que 20% d’un fait était la cause de 80% des conséquences. Pour vous donner des exemples concrets voilà ce que la loi peut dire :

  • 20 % de vos actions quotidiennes représentent 80 % de votre succès
  • 20 % de vos clients représentent 80 % de votre chiffre d’affaires
  • etc, etc …

Quel est le rapport entre cette loi et le minimalisme ?

Cette loi représente bien pour moi ce qu’est le minimalisme. Le minimalisme est une pratique qui consiste à se concentrer sur les 20% qui correspondent aux 80% de votre bonheur. Dans ses 20% il y aurait :

  • Nos objets
  • Nos relations sociales
  • Les loisirs
  • Les ativités de notre journée

Vous vous rendez compte en fait que le minimalisme n’est pas simplement vivre avec moins d’objets et ne se concentre d’ailleurs pas que sur les objets. C’est en réalité vivre avec des objets, des personnes qui nous correspondent et avec qui nous sommes heureux.

Malheureusement de nombreuses confusions existent encore entre les différents types de minimalisme et les différents types d’autres pratiques écologiques. Voyons un peu cela en détail.

Attention à ne pas confondre

Le minimalisme est beaucoup associé à de nombreuses pratiques. Souvent il est associé au mode de vie zéro déchet. En réalité cela n’a rien à voir avec le zéro déchet même si les personnes qui adoptent le mode de vie du minimalisme sont souvent amenées par la philosophie du zéro déchet en premier lieu.

Pour bien faire la différence, il faut comprendre que le mode de vie de zéro déchet consiste non pas à vivre dans la qualité mais consiste à réaliser le moins de déchets possibles durant la journée. C’est donc une démarche écologique qui est née suite au constat que la planète est en danger et qu’il faut réaliser des actions à notre portée. Ces actions mises bout à bout par tout le monde agiront au niveau mondial. Forcément lorsqu’on se contraint à faire le moins de déchets possibles il faut donc investir dans le durable. Et c’est ici que le minimalisme rejoint le zéro déchet via l’investissement dans le durable, la qualité, ce qui nous fait réellement vibrer.

Vous avez compris il faut bien faire la différence entre le minimalisme qui n’a rien à voir avec le zéro déchet même si de nombreuses personnes mixent les deux. Voyons maintenant à quoi ressemblerait une vie minimaliste et comment l’instaurer dans votre vie.

Voila un intérieur minimaliste, pas de bullshit, 100% qualité
Voila un intérieur minimaliste, pas de bullshit, 100% qualité

Mettre en place une vie minimaliste

Maintenant que vous savez ce qu’est le minimalisme je vous propose dans cette partie de vous donner un plan d’action afin de vous aider à rendre votre vie plus minimaliste. Votre mission, si vous l’acceptez, sera donc de privilégier la qualité dans votre vie et de vous concentrer sur les 20% de vos actions, de vos relations et de vos objets qui vous apportent 80 % de votre bonheur.

Faite le tri du matériel

Pourquoi devrions-nous garder notre plus belle vaisselle pour les jours de fête ? Pourquoi devrions-nous nous habiller mieux uniquement pour des événements particuliers ? Cela n’a aucun sens, ce serait se concentrer sur la qualité qu’à des moments clés de notre vie. Pourquoi ne pas considérer plutôt que tout les jours doivent être centrés sur la qualité et donc privilégier le meilleur TOUS les jours ? et non pas seulement pour des événements particuliers.

Ici vous l’avez compris il vous faudra faire du tri. Pour faire votre tri il vous faudra supprimer de votre vie toutes les choses qui ne vous apportent aucune valeur ajoutée. Nous pourrons citer par exemple :

  • Tous les parapluies en plastique achetés pour “dépanner” alors qu’ils se cassent au moindre coup de vent.
  • Les 78 000 assiettes de mauvaise qualité qui vous donnent l’illusion de pouvoir accueillir 60 000 personnes chez vous alors que vous avez 3 chaises
  • Les 34 000 vêtements “pas chers” achetés pour des occasions particulières car vous aviez “envie de changement”

Bref vous avez compris, la liste de toutes les choses que nous possédons chez nous et qui ne nous servent à rien, car de mauvaise qualité, pourrait être encore longue.

Le problème du “trop d’objets”

Pour pallier ce phénomène je vous propose de faire quelque chose à partir de maintenant : Acheter toujours la meilleure qualité peu importe le prix.

Vous allez me dire : mais t’es complètement fou je vais me retrouver à découvert avec tout ça ? Si vous avez un minimum d’éducation financière vous ne serez jamais à découvert. Pourquoi ? Car en fait vous allez faire une propre sélection des objets en fonction de vos réels besoins. Au lieu d’acheter 12 vêtements à 30 euros vous achèterez un seul vêtement cher qui vous mettra vraiment en valeur et avec lequel vous serez vraiment heureux de sortir. Certes ce sera un prix élevé mais non pas un produit cher car la qualité justifiera le prix.

Une vidéo fort motivante pour comprendre les enjeux de la qualité

Mais oui mais j’aurai jamais assez de vêtements/d’objets !!

Si vous lisez ce genre d’article c’est que vous êtes déjà au courant que la société de consommation a pour but de vous créer des besoins qui ne sont pas les vôtres. Et quel est le meilleur moyen de faciliter l’achat ? Un prix peu élevé. Un trop grand prix serait une barrière pour l’acheteur. Or, tout entrepreneur qui se respecte sait qu’une barrière à l’achat est une barrière à l’augmentation de son chiffre d’affaires.

Je ne vais pas faire ici un discours de type grands-parents qui prônent que “c’était mieux avant”, ni un discours de “quand même on avait la meilleure qualité dans mes années jeunesses”. La qualité est toujours d’actualité et de nombreuses marques prônent ENCORE la qualité. Il suffit de consommer moins mais mieux. Ne vous inquiétez pas vous ne manquerez de rien.

Vous l’avez compris pour vos objets matériels une vie minimaliste consiste à prôner la qualité. Il faut le faire, quitte à avoir moins d’objets mais ce n’est en aucun cas vivre avec moins d’objets. Le moins d’objets arrive simplement car vous consommez moins de manière compulsive. Vous apprenez à consommer de manière plus réfléchie en prônant le durable et le long terme.

J’espère maintenant que vous avez compris la différence entre un “prix élevé” est un objet “cher”. Voyons maintenant un peu comment cela peut se passer avec les objets immatériels.

Faites le tri de l’immatériel

Là on va être un petit peu plus hardcore, parce qu’on va parler de relations sociales et c’est souvent ici que le minimalisme s’arrête pour certaines personnes. En effet, parler du minimalisme sans parler des relations sociales et pour moi un non sens. Si vous voulez vraiment augmenter la qualité de votre vie il vous faudra augmenter la qualité de vos relations sociales et de touts les autres domaines non matériels de votre vie et pas simplement simplifier votre quotidien avec des objets plus durable et de meilleure qualité.

Quel est, à votre avis, le plus gros capital que l’on peut avoir ? Un capital non imposable, impossible à quantifier et qui ne peut pas s’exprimer en valeur marchande ? Le capital social, à savoir votre entourage. En effet, Bill Gates ne serait pas devenu Bill Gates s’il n’avait pas eu toutes ces relations. Leonard de Vinci ne serait pas devenu aussi célèbre et talentueux et de nombreux grands noms de l’histoire ne seraient pas aussi talentueux sans la puissance de leurs relations sociales.

Une “famille” connectée

Les autres catégories

Voici quelques autres catégories immatérielles auxquelles vous pouvez vous intéressez :

  • Réseaux sociaux : Le poison du 21ème siècle. Combien de temps passez-vous sur les réseaux ? Repensez au principe 20/80 de Pareto au dessus. Est-ce plutôt 20% qui apportent 80% de votre bonheur ou 20% qui vous bouffent 80% de votre temps libre ?
  • La télévision, les séries : En moyenne, une personne passe 3h30 par jour devant la télévision ou sur Internet. Cela représente dix ans dans une vie entière. Essayez d’utiliser ce temps pour vous développer personnellement et vous verrez le résultat en quelques semaines seulement. Même si vous pouvez vous développer en regardant des documentaires et séries faites bien attention à ne pas vous faire happer.
  • L’actualité : 99% de l’actualité correspond à des mauvaises nouvelles sur lesquelles nous n’avons aucun pouvoir. Les choses vraiment importantes arriveront toujours à votre oreille.
  • Loisirs : Comment être bon en piano si vous faites du crossfit, de la natation du judo et du tir à l’arc chaque semaine ?

Vous l’avez compris la liste est encore longue. Même si cette liste peut vous paraître “donneur de leçons” elle a pour but de vous faire prendre conscience de l’impact des activités que vous réalisez. Elle a aussi pour optique de vous faire prendre conscience de la “nourriture” que vous donnez à votre cerveau. Beaucoup de personnes ont le réflexe de ne pas mettre n’importe quoi dans leur assiette. C’est bien pour préserver votre santé physique, faites de même avec votre cerveau. Faites attention à ne pas donner de la junk food à votre cerveau pour préserver votre santé mentale.

Soyez patient, pas sans pitié

On a vu que de nombreuses choses sont à prendre en compte quand on décide de passer à une vie plus productive. Vous devez vous concentrer sur toujours amener la meilleure qualité dans votre vie. Si vous voulez adopter une vie 100 % minimaliste cela doit être votre principale préoccupation. Soyez patient avant de voir le résultat dans votre vie et de ressentir une liberté et un gain de temps extraordinaire. Le chemin est long.

Vous pouvez vous permettre d’être extrême avec les objets et faire de grands tris. Ils vous permettront de voir plus clair et de vous sentir plus libre au quotidien. Mais ne faites pas n’importe quoi non plus avec vos relations. Il ne suffit pas de couper court avec tout votre entourage sous prétexte qu’ils regardent les anges de la télé-réalité. Pour vous aider à vous entourer de manière optimale commencez à vous poser de vraies questions comme :

  • Qu’est-ce que je veux à tout prix accomplir dans ma vie ? Dans 20 ans ?
  • Comment je me vois dans 30 ans ?
  • etc, etc ..

Et entourez vous des personnes qui ont les mêmes valeurs et les mêmes objectifs. Souvenez-vous que ce n’est pas les autres qui doivent changer pour vous faire plaisir. Il faut accepter l’autre comme il est. Si celui-ci ne correspond pas à vos valeurs et à vos principes de vie, écartez vous de son chemin, ne cherchez pas le conflit. Un conflit est tout le contraire d’une relation de qualité.

Aller encore plus loin

Vous vous en doutez ce n’est pas de mon plein gré que j’ai découvert le minimalisme. En réalité ma pensée minimaliste me vient de nombreux livres que j’ai lu sur le sujet et qui m’ont inspiré à développer ses pratiques dans ma vie quotidienne. Voici un petit tour d’horizon de ceux ci :

  • La magie du rangement : Ce livre fait le focus sur les objets matériels. Il vous permettra d’apprendre une technique pour vous débarrasser du superflu. C’est grâce à ce livre que j’ai pu m’initier au minimalisme et me permettre, dans un premier temps, de me débarrasser de tous les objets qui encombrent mon quotidien.
  • Zéro déchet : Ce livre est un parallèle au minimalisme dans le sens où il aborde le mode de vie zéro déchet. L’auteur est une pionnière dans le zéro déchet aux États-Unis et c’est elle qui a lancé le zéro déchet. C’est un livre incontournable pour tout ceux qui ont une fibre écologique en plus d’une fibre minimaliste.
  • The one thing : Vous voulez moins : de distractions, d’e-mails, de tweets, de messages, de réunions, de stress et de perturbation. Vous aurez plus : de productivité et de satisfaction dans votre travail et de liberté. C’est aussi simple que cela.

Conclusion

J’espère que cet article sur le minimalisme vous a aidé à voir plus clair sur ce qu’est réellement le minimalisme. J’espère également qu’il vous a fait prendre conscience de certaines choses notamment une surconsommation dans certains domaines ou de la mauvaise gestion de votre temps alloué aux activités qui vous font réellement plaisir. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire et à me dire si vous avez déjà fait l’expérience du minimalisme.

Envie d'aller plus loin ?

Chaque mois, je vous envoie un e-mail exclusif avec les choses les plus cool que j’ai trouvées (ou experimentées) ce mois ci.

Cela peut inclure des cadeaux exclusifs, des livres, des albums, des articles, de nouveaux hacks/astuces, ou encore mes dernières découvertes en matière d’article scientifique. 

Ces e-mails ne sont disponibles que si vous vous abonnez à ma newsletter par e-mail.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :